Vos questions sont entre de bonnes mains

Prise de poste

Partager
Envoyer par email

Quel comportement adopter pour réussir sa prise de poste ?

Il est important de se fixer un voire plusieurs projets professionnels pour atteindre ses objectifs.

Prise de poste : introduction

L'appartenance à un groupe se révèle très importante aux yeux de tout individu.

S'insérer dans la vie professionnelle en parlant de sa société en employant le mot « nous » est synonyme d'une intégration en entreprise bien réussie.

Pour ce faire, lors de votre prise de poste, il va falloir faire votre place et rentrer dans un espace où :

  • on attend votre arrivée avec impatience où encore,
  • le fait que l'on ne souhaite pas vous voir, donc de vous intégrer dans un groupe de travail.

Il va donc falloir faire preuve de beaucoup de discernement et de diplomatie.

Comment réussir sa prise de poste ?

Votre principale mission est aussi celle de l'entreprise qui vous accueille, c'est-à-dire :

  • faire connaissance avec vos nouveaux collègues,
  • ainsi que de la culture de l'entreprise pour pouvoir « rentrer dans le moule ».

C'est donc un système de partage et d'échanges que vous devrez composer avec votre personnalité et votre fonction au sein de l'entreprise, à savoir :

  • une personne extravertie bâtira un réseau professionnel spacieux,
  • une personne introvertie se sentira plus à l'aise avec un entourage plus proche.

Sachez que la première impression que vous donnerez sera déterminante. On dit souvent que vous disposez de 100 jours pour faire vos preuves et confirmer votre intégration dans votre nouvelle fonction.

Nouveau poste : établir un diagnostic

Pour réussir votre prise de fonction efficacement et devenir très vite opérationnel, il va falloir en connaître les tenants et les aboutissants. Cela va donc passer par une phase d'apprentissage des us et coutumes de la société. Vous établirez ensuite un diagnostic de la situation, c'est-à-dire :

  • identifier et maîtriser les enjeux,
  • analyser votre futur poste, l'environnement de travail et ses spécificités,
  • définir vos responsabilités,
  • connaître les rôles et les missions de chacun (encadrement, collègues et collaborateurs) :
    • qui conseille et qui agit,
    • qui influence,
    • qui prend la décision finale ?
  • connaître aussi l'historique de la société au moyen de documentation.

Pour les postes d'encadrement, il est impératif d'aborder sereinement les nouvelles prises de fonction (mutation interne, promotion ou nouvelles prises de fonction) en :

  • identifiant les résistances au changement,
  • savoir mettre en place des nouvelles règles et des nouvelles procédures,
  • adapter son style de management à l'équipe en place,
  • asseoir sa légitimité et son leadership, être crédible,
  • préparer une première réunion de prise de contact pour se présenter et formuler ses attentes,
  • motiver les équipes pour obtenir des résultats concrets.

Prise de poste : ce qu'il faut faire et ne pas faire

Si vous n'avez pas la chance de bénéficier de journées d'intégration, de formations ou encore de coach individuels, il va falloir « apprendre sur le tas » pour découvrir et intégrer votre nouvel environnement.

C'est donc un nouveau challenge qui s'offre à vous, il va falloir relever de nouveaux défis pour réussir votre carrière au sein de votre nouvelle société.

Ce qu'il faut faire

Vos principaux objectifs sont :

  • Connaître votre société et votre poste au moyen de documentation :
    • N'hésitez pas à poser des questions, prenez des notes.
    • Valorisez-vous, prouvez votre détermination et votre motivation.
  • Adaptez-vous aux us et coutumes de la société :
    • Observez, quels sont les rapports entre les collègues qui vous entourent (relations hiérarchiques, vouvoiement et/ou tutoiement).
    • Apprenez à identifier les rites, commencez à y participer (déjeuners d'équipe, pots). En aucun cas, il ne faut vous différencier.
  • Soyez opérationnel dès les premiers jours :
    • Sollicitez votre supérieur pour connaître rapidement ses attentes, définissez les objectifs ainsi que les priorités.
    • Demandez des commentaires sur votre travail, cela permet d'avancer plus efficacement.
  • Les rapports entre collègues : faites preuve de discernement dans vos relations avec vos collègues : allez à la rencontre des autres, retenez leur nom, soyez ouvert et souriant.
  • Soignez votre image :
    • Sachez faire reconnaître votre travail et vos réalisations sans trop d'excès. N'hésitez pas à faire preuve d'initiatives et proposer des pistes d'action pour améliorer le fonctionnement de votre service.
    • La polyvalence n'a jamais fait de mal à personne, certaines missions peuvent être source d'opportunités. Soyez ouvert aux nouveaux défis, même si ces derniers sortent du cadre de votre fonction. C'est peut-être un tremplin pour une évolution de carrière.
  • Soyez toujours positif, attention aux attitudes négatives, restez attentif aux signaux d'alerte. Sachez faire la part des choses.
  • Soyez réceptif aux nouvelles méthodes de travail et aux nouveaux outils mis à votre disposition.
  • Et enfin, cultivez votre réseau professionnel.

Ce qu'il ne faut pas faire

Attention de ne pas commettre d'erreurs qui pourraient s'avérer fatales pour votre prise de poste, comme :

  • Ne pas s'adapter aux codes vestimentaires de l'entreprise, ces derniers doivent être pris en considération.
  • Les pratiques en terme de ponctualité ont aussi leur importance : certaines privilégient le respect des horaires, d'autres apprécient de commencer une réunion avec 15 minutes de retard.
  • Certaines entreprises adoptent le tutoiement : soyez à l'écoute, avec qui ? Pour ne pas commettre d'impair.
  • N'oubliez pas les soirées d'échanges informelles, ne vous mettez pas à l'écart si on vous demande de participer.
  • Ne vous exposez pas dès le premier jour : soyez en position d'attente, observez votre environnement.
  • Ne bâclez pas votre première prise de contact : prenez le temps de vous présenter, expliquez en quelques mots votre parcours professionnel.
  • Attention au manque de clarté et d'organisation, ce n'est pas du tout apprécié.

En conclusion, n'oubliez pas que l'entreprise est un lieu de travail, ce n'est pas un terrain d'expression d'amitiés.

  • Ces dernières ne doivent pas interférer sur votre activité, sachez rester professionnel.
  • Restez discret sur vos affinités personnelles, certaines complicités peuvent susciter des réactions peu favorables.

Dans votre vie professionnelle, vous serez confronté à des situations conflictuelles : jalousies ou attaques.

  • Restez attentif et ne rentrez pas dans la provocation.
  • Si vous n'arrivez pas à désamorcer la situation de conflit, faites-en part à votre manager, c'est lui qui devra garantir l'harmonie au sein de son équipe.

Pour aller plus loin

Comment devenir conseiller Pôle Emploi ?

Le conseiller à l'emploi conseille et accompagne les demandeurs d'emploi dans leurs démarches. Empathie, capacité d'écoute et motivation sont autant de qualités qu'il doit absolument posséder pour faire face à tous les cas de figure qui se présentent à lu [...]

Bien s'intégrer sans trop en faire et en restant soi-même

Vous venez d'entrer dans une entreprise ? Vous allez donc devoir vous intégrer dans une groupe déjà formé. Voici quelques conseils pour réussir cet exercice délicat en toute simplicité.Ne pas trop en faire Quand vous arrivez, vous aurez peut-être l'initia [...]

5 conseils pour réussir son premier mois en entreprise

Le premier mois en entreprise est primordial. En effet, c'est durant cette période qu'on fait sa première impression et qu'on pose les bases des relations futures. Notre astuce fait le point pour vous !Il existe bien entendu des ajustements selon le poste [...]

Comment vivre en parfaite harmonie avec son supérieur ?

A bien des égards, la relation entre un salarié et son chef d'équipe est proche d'une relation de couple : les efforts doivent venir des deux côtés pour que l'alchimie continue à fonctionner avec le temps. Il peut y avoir un grand nombre de non-dits et [...]

6 étapes pour négocier habilement son départ

Depuis août 2008, la loi permet au salarié de quitter son entreprise d'un commun accord avec son employeur : c'est la rupture conventionnelle. Ce dispositif connaît un franc succès puisqu'il repose sur le consentement mutuel. Voici les étapes à resp [...]

Pour ou contre le temps partiel ?

Le travail temps partiel n'a pas cessé de progresser ces 15 dernières années, la plupart du temps à la demande de l'individu. Tour d'horizon d'un mode de travail de plus en plus adopté. Pour ou contre le temps partiel ?

Mobilité volontaire sécurisée

Si vous êtes salarié, vous pouvez aller exercer dans une autre entreprise pendant un certain temps, avant de revenir dans votre entreprise d'origine.C'est ce qu'on appelle la mobilité volontaire sécurisée (la mvs, régie par les articles L1222-12 à L1222-1 [...]

Marre de votre poste ? Pensez à évoluer en interne !

Vous en avez assez de votre poste et désirez changer de boulot ? Plutôt que de quitter votre entreprise, avez-vous pensé à évoluer en interne ?On peut aimer son entreprise (les valeurs du groupe, l'ambiance de travail, le comité d'entreprise, etc.) mais ê [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
christophe l.

particulier - retraité du secteur bancaire

Expert

christelle s.

ex-juriste - je reste passionnée du droit.

Expert

annie bazoge

retraitée - 16 ans cph à toulouse

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique carrière

Tout le guide pratique

Organisation personnelle et efficacité